De Bouche à Oreille au Manoir de Kernault

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

De Bouche à Oreille au Manoir de Kernault

 

Nous avons participé à l'exposition de Bouche à Oreille du Manoir de Kernault. "Manger ou être mangé, telle est la question". Sur un parcours-expo au fil des salles du logis, les contes français ou traditionnels bretons sont mis en regard de contes francophones du Canada.

 

de Bouche à Oreille

 

 

Après une rencontre avec Aurélie où nous lui avons donné un aperçu de nos contes, des rendez-vous ont été pris pour les enregistrements. Pour trois d'entre nous, ça s'est passé dans le bûcher du manoir de Kernault, autour de la table, l'enregistreur au milieu. Il y a eu des interruptions : un frigo qui se met en route, le vent qui chuchote dans la cheminée et l'un de nous qui déballe un bonbon, c'est épatant le bruit que peut faire un papier de bonbon.... Il nous a fallu nous reprendre encore et encore. Ainsi mon texte qui durait plus de cinq minutes, à force d'être dit et répété a enfin pu rentrer dans les temps. Mais comme toujours à Kernault, l'enregistrement s'est passé dans la bonne humeur.

N'ayant pas pu assister à l'inauguration, j'ai visité l'exposition la semaine dernière. Les six conteurs de l'association sont dans presque toutes les salles, du Kakemono près de l'entrée aux formulettes de sortie. Pour ma part me voilà dans la salle seigneuriale, en belle place. Quand j'y suis passée un groupe de personnes âgées se disposaient pour pouvoir tous entendre mon texte. Je leur ai proposé de le leur dire de vive voix et elles ont apprécié. Bon, pour la tenue du conteur traditionnel on repassera, ce jour-là je portais un short en jean, agrémenté d'un sweat à capuche bleu marine, avec dessiné dessus un casque de footballeur américain ! Je crois que ça ne les a pas gênés...

Bref, n'hésitez pas à visiter l'exposition du manoir de Kernault, de Bouche à Oreille, jusqu'au 16 novembre 2014. Le sérieux de son contenu et le côté festif et souple de sa présentation vous séduiront.

Sylviane