« Gretel et Hansel » au Strapontin

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Notre coup de Coeur : « Gretel et Hansel » au Strapontin

 

Vendredi 6 février, spectacle au Strapontin : « Gretel et Hansel ».

Gretel et Hansel au StrapontinBizarre, bizarre…… ce conte ne s’appelle-t-il pas « Hansel et Grethel » ?

Hé bien oui, s’il est écrit par les frères Grimm mais ce soir, nous assistons à la représentation d’une version revisitée par Suzanne Lebeau et Gervais Gaudreault, fondateurs de la compagnie de théâtre Le Carrousel à Montréal.

Sur scène, il y a pour seul décor, un cercle de chaises hautes d’enfants faites pour des adultes. Entrent deux personnages : un garçon, une fille. Nous comprenons très vite que la fille, Gretel, la grande sœur d’Hansel n’est pas contente du tout d’avoir un petit frère qui vient perturber sa vie, un petit frère qui l’oblige à être R.A.I.S.O.N.N.A.B.L.E, qui lui vole le peu de nourriture que leur mère lui a laissé en ces temps de vaches maigres. Cette partie du conte se déroule au centre du cercle qui représente le cocon familial.

Puis vient la disette et la décision des parents d’abandonner leurs enfants dans la forêt.

Le rythme s’accélère, les chaises sont renversées les unes sur les autres entravant le chemin des enfants à travers ce bois. Gretel commence à endosser son rôle de grande sœur. Elle rassure Hansel, lui promet qu’ils vont retrouver leur maison.

Mais lorsqu’ils arrivent chez la sorcière, la dualité amour-haine pour son petit frère ressurgit. Va-t-elle le pousser dans le four de la sorcière ou le sauver ?

Le jeu des acteurs est extraordinaire, débordant d’énergie. Le texte est puissant. Malgré un décor épuré nous sommes avec eux dans leur maisonnette, au milieu de ce bois effrayant, chez cette horrible sorcière. Nous vibrons des mêmes sentiments que les acteurs.

Ce vendredi 6 février fut une excellente soirée !

 

Claire