Nos temps forts

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

La folle journée des conteurs

 La folle journée des conteurs


En 2009 à Angers La Jabotée nous invitait, en 2010 à Lorient c'était notre tour, en 2011 c'était les Diseurs de mots qui recevaient. Depuis quelques années des conteurs amateurs de Bretagne et d'ailleurs se retrouvent une fois par an dans une ville différente.

 

Recontre de conteurs - Perros-Guirec 2011

 

Cette année c'est l'association nantaise de conteurs amateurs Paroles de Marmite qui organise. Nous sommes donc conviés à la Folle Journée des Conteurs du 18 au 20 mai 2012 dans l'ambiance mystérieuse des abords du Lac de Grand-Lieu.

Nous partagerons nos expériences (l'organisation d'un festival de conte entre autres) ou nos aventures en racontées. Nous échangerons sur nos pratiques (le lien entre les contes par exemple) et sur nos formations. De riches moments en perspective.

Non seulement nous nous écouterons lors de veillées et de balades, mais nous irons jusqu'à nous affronter lors de joutes contées. Inspirée des matchs d'improvisation théâtrale chers aux québécois, la joute est une rencontre entre deux équipes de conteurs. Pour nous c'est une première... l'important c'est de participer !

Sylviane

 

Lac de Grand-Lieu, site de Passay - La Chevrolière (Loire-Atlantique)

 

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

"Plum plum plum", histoire d'un petit poussin qui découvre le monde…

 

 

Spectacle conté pour les tout-petits - "Noëls enchanteurs" jeudi 22 décembre à Lorient.

"Plum plum plum", histoire d'un petit poussin qui découvre le monde…

Je suis accueillie par de jeunes gens, beaux, sympathiques, prévenants qui viennent m'aider… la vieille dame que je suis est comblée !

Gaëlle, la responsable les rejoint, discrète, vigilante et aimable. Cela s'annonce bien !

Le Magic Miror est tout en lumière douce... pour l'instant. Magic magic !

J'organise mon espace et pense que sans micro ce sera bien.
Pour ce public de p'tits loups, ambiance intime feutrée.... je m'affaire à ma déco, orangée et "plumée".

L'éclairagiste me met dans les yeux un spot : avec ma vue qui baisse… je ne vois pas plus loin que le bout de mon nez !!! Et hop c'est partit !!!

Au boulot "petit poussin" !!!
Quand c'est terminé, Anne marie notre ''présidentetoujourslàbienveillante'' m'annonce qu'il y avait une centaine de personnes (ou plus) et en majorité des ''p'tits bouts''et que bien sûr ceux qui étaient un peu loin ne m'entendaient pas !!
Quelle déception pour la conteuse !! Fallait il un micro ??
Ma racontée s'adresse à un public de petits : 30 tout au plus,.pas 100 !
Je suis pourtant comblée !
Une maman vient me demander : ''quand vous produisez-vous la prochaine fois?'' AHH mon égo ! Mes chevilles !!!
Des petits me font la bise.
Durant ma prestation bien modeste j'avais devant moi des petits anges (de 6 mois à trois ans) qui buvaient mes paroles et n'ont pas bougé.
Et ça c'est un sacré cadeau de Noël !

   

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Un mot sur une racontée...

Anne-Marie au centre social du Polygone à Lorient le 21 février 2012

14h15  : Carole nous accueille. Eloïse et moi venons conter des histoires aux enfants du quartier. Cet après-midi ce sont les 6/8 ans qui sont invités ; ce matin Monique a conté aux tout petits et ils étaient très nombreux.

14h30 : c’est l’heure ! Tout est prêt : la liste des contes, les devinettes, la salle avec ses tapis, ses coussins et ses chaises… mais en face de nous, personne !

Où sont les enfants ? Il fait beau ! Ils sont sans doute à la plage, chez leurs grands-parents ou à la neige…

14h35 : On entend enfin des voix d’enfants, des rires, des chuchotements et des trottinements dans le couloir ! Entre une douzaine de garçons et filles, 6, 7 ans, 8 peut-être pour les plus grands !

14h40 : ça y est c’est parti : "Un homme sur une branche d’arbre, qu’est ce que ça fait ?" Les enfants cherchent, les grands aussi… la réponse fait rire et puis c’est au tour d’Eloïse de conter "les 3 cognées"; les contes s’enchaînent, les enfants écoutent, participent…

Quel plaisir de les voir, à l’heure des écrans en tout genre, entrer dans l’univers des contes, savourer les histoires, s’inventer leurs images, déguster des mots nouveaux ! "Dis mamie, c’est quoi une écuelle ? "

Une dernière énigme avant de se séparer : "Je suis dans l’étang, au bout du chemin, je me cache au début de la nuit, je sors 2 fois dans l’année, une fois en automne mais jamais en été… qui suis je ?"

15h35 : les enfants s’éparpillent un sourire sur les lèvres... A bientôt les enfants !


réponses aux devinettes :
- un homme de moins sur la terre
- la lettre n

   

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Conférence contée par Gigi Bigot le 17 juin

Les conteurs d'Il était une fois invitent

Gigi Bigot

"Grandir entre rêve et réalité"

c
onférence contée


Vendredi 17 juin 2011 à 20h30

au théâtre le Strapontin à Pont-Scorff

Entrée gratuite - réservations et renseignements :
06 19 08 41 05 - Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Gigi


Grandir entre rêve et réalité

Quelle importance tient le conte dans l’éducation ?
En quoi le conte et la construction de son imaginaire peuvent-ils aider l’enfant à accepter les limites du réel ?

Comment faire pour être concerné par sa propre vie ? Pour avoir du pouvoir sur notre existence ? De quelles paroles avons-nous besoin pour affronter ce "long fleuve pas si tranquille que ça" ?

Quelle est la force de l’imaginaire à côté de l’informatif, du rationnel, du scientifique ? Comment se fait-il que les hommes de toutes les cultures aient colporté des contes et des légendes ?
Quelle compréhension du monde nous apportent-elles ?

En quoi cette parole-là peut-elle avoir sa place à côté de la parole "sociale", celle qui nous permet de vivre en bonne intelligence avec des droits et des devoirs, du permis et de l’interdit ?

Le propos de Gigi Bigot est clair, vivant, émaillé d’expériences personnelles et ponctué d’histoires.
La conférence s’adresse à tous, parents, enseignants, éducateurs et ceux qui pensent qu’on peut vivre "les pieds sur terre et la tête dans les étoiles".


Durée : 2 heures environ, conférence et échange avec le public

 

   

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

L’ILIADE ET L’ODYSSÉE VOUS CONNAISSEZ ?

Oui, bien sur, allez vous me répondre ! On l’a étudié en 6ième... la guerre de Troie, Achille et Hector, Ulysse et le cyclope, Pénélope, Télémaque et tous les autres…

C’est vrai on s’en souvient…. un peu !

Qui pourrait vous donner envie de vous y replonger ? Amandine Poivre, conteuse de l’association de la ''barque de mots'' à Paris.

Amandine est spécialiste de la mythologie, elle a écrit une thèse sur l’Iliade et l’Odyssée et préparé une conférence : Pourquoi lire l’Iliade et l’Odyssée aujourd’hui ?

Sa conférence est tout simplement passionnante !

Dimanche 5 décembre, nous avons organisé une causerie à domicile, chez l'une d'entre nous. Au programme : la conférence d'Amandine illustrée de quelques histoires mythologiques par les conteurs d'Il était une fois. Puis vin chaud, grignotage et papotage ! 

Cette causerie était ouverte à tous, intéressés par la mythologie ou non.

Pendant plus de deux heures, nous avons écouté Amandine nous raconter comment ont été écrit ces merveilleux récits, encore très actuels à notre époque.

Ils décrivent les comportements et les sentiments des Hommes car même s’ils sont aidés ou maltraités par des Dieux ils conservent toujours leur libre-arbitre !

Amandine nous a conté l’Iliade, nous a décrit les scènes de bataille mais aussi les moments de tendresse et d’apaisement nous montrant que l’Iliade n’est pas qu’un chant de guerre.

Elle nous a conté l’Odyssée, l’histoire d’Ulysse, un homme qui veut rentrer chez lui .  Ubn homme qui va vivre des aventures terribles et voir mourir ses compagnons les uns après les autres… un homme qui va aussi connaître des moments plutôt agréables dans les bras de Circé ou de Calypso : 7 ans quand même ! Ces 7 années qui vont laisser le temps à son fils Télémaque de grandir, de devenir un homme et d'aider son père quand il sera de retour à Ithaque…

Je ne vous en dirai pas plus…. Faites comme moi regardez dans votre bibliothèque et replongez-vous dans votre livre resté sur l’étagère où dans un carton depuis vos 12 ans…

Anne-Marie

 

   

Page 11 sur 11